Encyclopédie (Extraits)

Encyclopédie méthodique. Arts et métiers mécaniques,par Jacques Lacombe TOME VII (Extrait)

L'Encyclopédie méthodique, dite « Encyclopédie Panckoucke », est une encyclopédie monumentale qui s'était fondée sur l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de Diderot et d’Alembert avec l'objectif de l'améliorer et de la compléter. À la différence de cette dernière, elle est divisée en matières qui comportent entre un et une dizaine de volumes. On visait ainsi à remédier au fractionnement jugé excessif de l'ouvrage de Diderot, qui obligeait « à lire cent articles pour avoir une idée suffisante d'un sujet. On voulut essayer si, en procédant différemment, l'analyse et la synthèse n'aboutiraient pas à une meilleure conciliation1».

Elle fut lancée en souscription en 1782 par le libraire-philosophe Charles-Joseph Panckoucke, établi à Paris, où il avait réussi à créer le premier empire journalistique de l’époque. Le libraire-éditeur Clément Plomteux, établi à Liège, le seconda entre 1782 et 1789.

La publication s'échelonna sur un demi-siècle, et prit fin en 1832. Après la mort de Charles-Joseph Panckoucke survenue en 1798, la publication fut assurée par son gendre et associé Henri Agasse (1752-1813) puis par sa fille Antoinette-Pauline Agasse2, veuve de ce dernier.

Cette entreprise, à laquelle participèrent plus d'un millier d'auteurs, aboutit à un ensemble de 210 volumes3 (157 de texte sur deux colonnes et 53 de planches), soit quinze mètres linéaires.

Les contributeurs étaient des spécialistes4 qui avaient une certaine liberté d’écriture, dépassant de la sorte les compilations généralistes de l’encyclopédie précédente. Les trois libraires-éditeurs ont d'ailleurs eu un peu de mal à prévoir et canaliser la production de leurs contributeurs. Ainsi par exemple des matières proches comme l'agriculture et l'art aratoire (i.e. labourage) auraient pu être regroupées en une seule matière, ce qui aurait donné une meilleure cohésion d'ensemble. Il en est de même pour les jeux mathématiques et les amusements des sciences mathématiques.

Le titre complet est : L’Encyclopédie méthodique ou par ordre de matières par une société de gens de lettres, de savants et d'artistes ; précédée d'un Vocabulaire universel, servant de Table pour tout l'Ouvrage, ornée des Portraits de MM. Diderot et d'Alembert, premiers Éditeurs de l'Encyclopédie

 
 
Powered by Phoca Download