mercredi, 06 août 2014 00:00

Repères historiques

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

 

1) Reperes historiques

ILE DE LA REUNION

  • Ÿ 1785 Laisné de Beaulieu construisit une première sucrerie à Saint-Benoît, mais l’essai resta sans lendemain car l’édifice fut détruit par un " coup de vent " en 1788.
  • Ÿ 1804 perte par la France du grenier à sucre qu’était Saint-Domingue,
  • Ÿ 1810 : La production commence véritablement à la Réunion
  • Ÿ 1815, perte de l’ile de France ( Maurice ) ,
  • Ÿ 1817, Charles Desbassayns, un des fils de la fameuse Madame Desbassayns, équipa son moulin du Chaudron d’une machine à vapeur ; ce faisant, la fabrication du sucre devenait une industrie.
  • Ÿ 1824 mise au point de la batterie dite de “Gimart “ par le sucrier Stanislas-Xavier Gimart (1780-1848).
  • Ÿ 1844 Invention des hydroextrateurs destinés alors aux laveries industrielles et à l’amidonnage ( Penzoldt et Rohlfs )
  • Ÿ 1849 Rachat du brevet des hydro-extaracteurs par Cail Et Syerig et adaptation des appareils pour le clairage des sucres ( l’égouttage du sucre ne dure que 5 minutes au lieu de 15 Jours !!!! ).

 

MAYOTTE :

 

( Sources : Comores : Quatre iles entre pirates et planteurs Revue Maritime et coloniale )

Preambule : Passot ( nommé le 21 Décembre 1844 comme commandant supérieur de Mayotte et dépendances) avait recherché à évaluer les ressources naturelles de l’ile.


Ces investigations menèrent aux constats suivants :

  • La population de Mayotte est regroupée sur PAMANDZI ET DZAOUDZI
  • La grande terre peut être considérée comme une terre vierge dont l’autorité coloniale pouvait disposer à sa guise ( hormis Mamoudzou, M’taspare et Chingoni ).

21 Octobre 1845 : Ordonnance sur l’appropriation des terres :
Objectifs : Mettre la terre en culture en réservant une partie pour nourrir le personnel et en n’employant que des travailleurs libres.
Contraintes : Les concessions ne peuvent dépasser 500 Hectares ( rarement appliqué car utilisation de prête nom )
A l’origine Mayotte était pressentie pour la culture du COPRAH mais le cocotier ne produisait “à plein regime” qu’au bout de 6 à 7 années, on s’orienta donc naturellement vers la culture de la canne a sucre. ( à l’instar de la Martinique et de la Réunion )

Jusqu’en 1851 de nombreuses concessions sont attribuées, puis retournent aux domaines pour diverses raisons ( certains propriétaires n’ont même pas fait le déplacement, d’autres n’ont pas exploité leurs terres ....)

5 Mars 1856 : Nouveau decret d’attribution des terres qui fixe une taxe à l’hectare favorable aux grosses concessions.
On observe alors un regroupement des terres : On passe de l’ère des concessions à l’ère des propriétaires.
Les Réunionnais finiront par se retirer des terres.

186029 Concessions pour 10 289 Ha ( 10 % étaient cultivés industriellement ), 19 étaient exploitées.

Malaise sucrier a partir de 1860

Le cyclone de 1898 donne le coup de grace , les planteurs réunionnais ne disposant pas de fonds de roulement : Quatre raisons essentielles a cet etat de fait.

  • Les iles voisines ne sont plus pourvoyeurs de main d’oeuvre
  • Le cout de la main d’oeuvre est très élevés a MAYOTTE ( 2.5 piastres contre 1 piastres dans les autres iles ).
  • Acquisition des terrains très chers
  • Impot foncier 3 francs par hectare

VIOT fermera KOUENI et AJANGUA en 1898

En 1885 il existe une quinzaine d’usines sur Mayotte, il en reste 6 en 1901.

  1. DEBENEY( DEMBENI ) qui fermera le 31 Décembre 1901 ( Société des comores )
  2. COMBANI
  3. DZOUMOGNE
  4. SOULOU
  5. CAVANI
  6. LONGONI

Les trois dernières sont déclarées en faillite et un administrateur judiciaire est nommé en la personne d’ARCHAMBAUD ( planteurs réunionnais ) qui décédera en 1902 ce qui entrainera la fermeture définitive des trois usines.

En 1903 il ne restait que 2 exploitations qui continueront au dela de 1912.

DZOUMOGNE et COMBANI.

En 1908

Jean Longuet dans les colonnes de l’humanité dénonce les conditions de travail dans les plantations.


 

 

Informations supplémentaires

Lu 1104 fois Dernière modification le lundi, 20 octobre 2014 10:15