Patrimoine industriel de Mayotte - Description d'un moulin à cannes Cail
samedi, 17 janvier 2015 19:45

Description d'un moulin à cannes Cail

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Première étape du processus de fabrication 

Source : in "La Propagation industrielle : revue des arts et des manufactures.... 1868/01/01"



Ce moulin, qui est représenté en perspective dans la fig. 17, est à trois cylindres horizontaux de 0m,600 de diamètre et 1m,300 de longueur; il est desservi par une machine horizontale de la force de 20 chevaux et peut broyer, en 24 heures, environ 150,000 kilog. de cannes.
Comme système, ce moulin ne présente pas précisément de nouveauté, si ce n’est dans les dispositions de détails qui ont été prises pour rendre cet instrument capable de résister aux plus fortes pressions et pour obtenir ainsi de la canne la plus grande quantité possible de jus.


La maison Cail est la première qui ait réduit la vitesse de rotation des cylindres des moulins à cannes, et l’ait amenée de 6 et 8 tours par minute à 1 tour 1/2 et 2 tours au plus, vitesse généralement adoptée aujourd’hui par tous les constructeurs.
Les ouvertures, pratiquées de chaque côté des bâtis pour permettre la sortie facile des cylindres inférieurs, sont fermées par des entretoises en fer, solidement encastrées de chaque coté dans la masse des bâtis; ces entretoises répartissent les efforts d’une manière rationnelle et garantissent contre les ruptures auxquelles ces sortes d’appareils sont ordinairement sujets.


La machine horizontale qui donne la puissance à ce moulin est a changement de marche, sans condensation. Il est reconnu avantageux pour les machines motrices de sucreries de les faire sans condensation, attendu que la vapeur, après son effet dans le cylindre, doit toujours être appliquée à l’évaporation ou à la cuisson du jus.


La plaque à paliers qui relie entre eux, d’une manière invariable, les axes et les engrenages du système, et les met à l’abri des mouvements qui peuvent se produire dans la maçonnerie de la fondation, a une très-grande valeur pour la conservation de l’ensemble; les roues d’engrenage sont à segments rapportés, afin de permettre le remplacement facile de l’un d’eux s’il venait à se produire une rupture de dents.


Ce système mécanique porte, en outre, une pompe alimentaire et une pompe à eau, commandées directement par la machine; une pompe à vesou actionnée par l’arbre intermédiaire de la transmission, et qui puise dans un bac placé sur le moulin; un conducteur de cannes et un conducteur de bagasse, dont les mouvements sont supportés directement par les bâtis du moulin et dépendent des arbres de celui-ci. Enfin, l'ensemble de cet appareil se présente dans des conditions faciles d’installation, et ses différents points sont aisément accessibles; les bâtis des trois parties qui le composent ont été, en effet, disposés pour être placés sur des massifs peu saillants au-dessus du sol, et sur un même plan horizontal.

 

Fig 17

 

Soulou moulin
 
Vestiges du moulin à cannes du site de Soulou (Cail)
 
Moulin à cannes
 
Moulin à cannes (Fawcett et Preston) site de Miréréni
Lu 2056 fois Dernière modification le jeudi, 26 février 2015 11:08

Media

Gallica