Troisième étape du processus de fabrication

Extrait résumé de la “ Publication industrielle des machines, outils et appareils les plus perfectionnés et les plus récents employés dans les différentes branches de l’industrie française et étrangère “par Armangaud aîné. Source gallica.bnf.fr (BNF)

 

Le rédacteur du site ne peut être tenu responsable de la terminologie et du vocabulaire employés dans ces extraits.

LA BATTERIE DE GIMART

Aussitôt après la défécation, les écumes étant enlevées, on fait écouler le jus par le tuyau, qui, passant au-dessous de chaque chaudière, se prolonge jusqu'en dehors du bâtiment principal de l'usine, pour l'amener dans les chaudières d'évaporation.

 

 

 

Source Jon Breslar

 

Située sur la partie supérieure de la chaudière cette piéce assurait une triple fonction.

Au travers d'un tube de verre on pouvait visualiser le niveau d'eau , un thermomètre à aiguille indiquait la température de cette dernière, enfin sur un col latéral était montée une soupape de sécurité étalonnée à l'aide de masse de plomb ou de cuivre.

Soupape de sûreté (position ouverte)

Détail d'une soupape de sécurité d'un générateur Brissonneau (Site d'Ajangua)

 

Inutile de préciser que les tubes de verre ainsi que les piéces en cuivre ont disparu .....

Gravure in "traité théorique des moteurs à vapeur" Armengaud Ainé, 1861

Photo génèrateur Brissonneau (Nantes) Site de Miréréni

 

 

 

 

 
 
 
dimanche, 03 novembre 2013 00:00

1933 Soulou : La fin d'un domaine

Écrit par

 

 

Page 7 sur 8