mercredi, 03 décembre 2014 11:29

Domaine sucrier de SOULOU Inventaire après décès de Jean Baptiste AGUIER Septembre 1880

Écrit par
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Domaine sucrier de SOULOU
Inventaire après décès de Jean Baptiste AGUIER
Septembre 1880

Source "Archives de Mayotte , transcription A.Lebel"

Inventaire fait à la demande de Hilaire Gabriel BRIDET, directeur de la Banque de la Réunion, exécuteur testamentaire, représenté à Mayotte par Denis Gabriel Ferry de Bellemare, propriétaire de l’établissement de Longoni.


JB Aguier, propriétaire du domaine de SOULOU est décédé le 1er août 1880 à La Réunion.
Amélie AGUIER, Veuve de Joseph de Villeneuve Champierre, demeurant à La Réunion, légataire universelle de son défunt frère, représentée par Charles NOTAISE, directeur de l’établissement de Dzoumogné. Elle accepte la succession sous bénéfice d’inventaire.

Le notaire LANZERAC se rend à la sucrerie de SOULOU, troisième quartier.

Directeur de l’établissement de SOULOU : Albert ROUTIER de GRANDVAL

Maison occupée par le défunt à Soulou
- Dans une salle située au rez de chaussée et servant de salle à manger, éclairée par une porte au sud et deux portes au nord, il a été trouvé
- Un petit bureau en bois de l’Inde placé contre la porte côté sud
- Un buffet en bois de l’Inde placé contre la porte de gauche du coté nord
- Une grande table en bois du pays
- Une table moyenne en bois du pays
- Trois fauteuils en mauvais état
- Deux chaises en mauvais état
- Deux flambeaux en cuivre avec [verrines]
- Une vieille boîte de couverts en [qualz] incomplète
- Dans un cabinet situé à droite et au nord de la salle ci-dessus, il n’a rien été trouvé
- Dans un cabinet situé à gauche de la dite salle, il n’a été non plus rien trouvé de dépendant de la succession
- Dans une chambre située au sud et à gauche de la salle à manger
- Un lit et deux matelas
- Une pendule en mauvais état
- Une chaise en mauvais état
- Un fusil de munition
- Dans une salle située au premier faisant face à l’escalier et servant de bureau
- Un coffre en fer
- Un bureau en palissandre à tiroirs
- Une bibliothèque en bois de l’Inde à deux corps
- Dans une chambre située au premier et faisant suite au bureau
- Trois fauteuils en mauvais état
- Un fauteuil grand en mauvais état
- Un lit en fer avec deux matelas
- Une armoire vitrée en bois du pays
- Une table de toilette en bois du pays
- Une théière en porcelaine
- Un pot à lait en porcelaine
- Une cuvette et un pot à eau en porcelaine en mauvais état
- Un tire-botte en fonte
- Dans une chambre donnant à l’ouest et au sud de la maison
- Une vieille armoire à glace en très mauvais état
- Une petite table ovale en bois du pays


- Dans un bâtiment en pierre et servant de dépendances
- Une petite table ronde en bois du pays
- Deux mille bardeaux de rebut


- Dans une petite maison en pierre à trois pièces située à l’est de l’usine et dans la direction Est , la dite maison couverte de paille
- Un lit en fer avec deux matelas
- Une armoire en bois du pays en très mauvais état
- Une petite table carrée en bois du pays en mauvais état
- Un vieux fauteuil en bois de l’Inde en mauvais état
- Une chaise en paille en assez mauvais état


- Dans une petite maison en pierre à deux pièces couverte en paille située derrière le parc à bœufs, direction Est Ouest
- Une petite table carrée en bois blanc
- Un cadre de lit en bois
- Un arrosoir en fer blanc en très mauvais état
- Dans un bâtiment en pierre couvert en paille servant d’hôpital direction nord sud
- Un pilon et un kalou

- Dans un bâtiment servant d’écurie comprenant trois loges, couvert en paille, bâti en pierre, direction Nord Sud et situé à l’Est de l’usine
- Dans la première loge
- Quinze cents briques (environ)
- Dans la deuxième loge
- Trois mille kilogrammes de charbon de terre
- Une vieille voiture complètement brisée
- Une épure de charpente en bois de sapin
- Dans la troisième loge
- Un bourriquet blanc de six ans environ
- Un bourriquet gris de quatre ans environ
- Une jument rouge de treize ans environ
- Une selle d’homme en cuir en bon état
- Une selle d’homme vieille en cuir
- Deux brides en cuir simples


- Dans un grand bâtiment en pierre, couvert en tuiles, servant d’usine, direction Est Ouest
- Une vieille machine Faucette à balancier de la force de six chevaux environ et donnant le mouvement aux basses températures avec la transmission
- Une machine horizontale de Cail de la force de douze chevaux donnant le mouvement au moulin
- Un moulin de Cail à trois cylindres pleins de la force de douze chevaux
- Une pompe vesou adaptée au moulin pour conduire le vesou aux défécateurs
- Une petite machine à vapeur Dammarie servant à l’alimentation des générateurs et d’une force de trois chevaux environ
- Six basses températures montées sur maçonnerie et complètes
- Dix-sept tables à sucre bétonnées dont treize cimentées et quatre non encore achevées
- Un bac à clairce pour l’alimentation des basses températures en tôle
- Une petite machine à vapeur de Cail donnant le mouvement aux turbines d’une force de six chevaux
- Quatre turbines Cail, montées avec leurs transmissions
- Deux turbines belges avec leur transmission
- Une pompe à sirop, à bras, avec deux citernes en béton cimentées
- Cinq vases (ratures sur l’original) de charge pour les turbines en tôle
- Trois vases en tôle servant à divers usage
- Un vieux fauteuil avec un fond en toile
- Une petite table carrée en bois du pays
- Un vieux fanal en très mauvais état
- Une caisse en bois avec un cadenas à lettres servant à mettre l’huile pour l’usine
- Deux cents quatorze feuilles de tôle cannelées de un mètre soixante cinq sur soixante centimètres
- Deux barriques de ciment pleines


- Dans un second bâtiment en pierre attenant au précédent, dans la même direction et couvert en paille
- Une batterie Gimart en cuivre rouge de huit chaudières, montée sur maçonnerie et fonctionnant bien
- Une pompe à bras pour clairce, servant à remplir le bac d’alimentation des basses températures
- Un bac en tôle attenant à la pompe
- Une vieille chaudière de batterie Potin servant à délayer la chaux
- Trois cuillers en cuivre rouge pour la batterie
- Quatre écumoires en cuivre rouge pour la batterie
- Quatre défécateurs de Cail en cuivre, de sept barriques chaque avec leur encadrement en bois
- Un bac pour vesou en cuivre


- Dans le même bâtiment, mais dans un compartiment séparé par un mur en pierre
- Un générateur de la force de cent cinq chevaux, tubulaire, à bouilleurs
- Un générateur de quarante chevaux à flamme renversée
- Vingt barriques de chaux
- A côté de l’usine, sous un petit auvent couvert en paille
- Deux presses écumes Cail complètes
- Deux vieilles chaudières Potin servant à recevoir les écumes
- Dans un petit bâtiment en pierre, couvert en tôle et servant de fonderie
- Cinq chassis en bois
- Une demi barrique se sable à mouler
- Un creuset en mine de plomb de quatre vint points
- Une plaque de vieille tôle de quatre vint dix centimètres au carré
- Un creuset en mine de plomb de quatre vint points ayant déjà servi
- Une tenaille en fer
- Un cercle en fer servant pour les coulées
- Un crochet
- Un écumoire
- Un tisonnier
- Un petit tamis
- En toile métallique
- Un caisson en bois du pays servant au sable à mouler
- Une palette à glacer
- Une lime demi-ronde
- Deux fers à lever les modèles
- Neufs modèles de coussinets de turbines
- Un modèle de plaque de friction pour tiroir à vapeur
- Cinquante kilogs de vieux bronze (environ)
- Quatre bouts de vieux fer servant à [peser] les chassis
- Un fourneau de fonderie
- Un vase en tôle pour porter de l’eau


- Dans un bâtiment en pierre, couvert en paille, direction Est Ouest à côté du parc à bœufs
- Une balance à bascule, pouvant peser mille kilogs
- Vingt deux poids en fer, de différents poids
- Dix planchettes de sapin de quatre mètres
- Deux petits bancs en bois du pays
- Une mesure à riz en cuivre rouge d’une contenance de huit kilogrammes quatre cent grammes
- Une seconde mesure à riz en cuivre rouge d’une contenance de trois kilogs
- Une petite mesure à riz en zinc d’une contenance de douze cents grammes
- Seize mille kilogrammes de riz en paille en grenier (cf modification plus loin, 4 oct)
- Dans la cour et en face du magasin à riz
- Dix neuf charrettes à cannes avec leurs roues et essieux en service
- Cinq charrettes à paille avec leurs roues et essieux en service
- Egalement dans la cour à droite en entrant du magasin à riz
- Deux vieux volants d’un moulin de quatre chevaux dans rayons en fonte
- Un morceau de rayon en fonte
- Un corps de cylindre à vapeur en fonte
- Trois vieilles colonnes en fonte
- Deux couronnes en fonte
- Une couronne pour pignon en fonte
- Deux vieux cercles en fer pour roues de charrette
- Un bout de bouilleur en fonte
- Un rouet en fonte pour moulin de quatre chevaux
- Une assise pour moulin de quatre chevaux en fonte
- Une bielle pour moulin de quatre chevaux
- Une plaque en fonte pour cylindres à vapeur de quatre chevaux
- Une vieille couverture de turbines en tôle
- Un axe de volant en fer avec sa bielle
- Une table à vesou en fonte
- Quatre rayons pour volants en fonte
- Sept mètres de bielle chaîne à la [Vaucausson]
- Deux boites pour roues de charrettes
- Deux vieux flotteurs pour générateur
- Deux vieux bras en fer pour machine de quatre chevaux
- Un vieux cercle en fer
- Un vieil engrenage pour chaîne à la Vaucausson en fonte
- Un vieux palier en fonte
- Vingt deux vieux morceaux de fer dont il a été impossible de définir l’usage
- Egalement dans la cour, derrière la forge
- Trois feuilles de tôles de deux mètres de longueur sur un mètre de large
- Quatorze essieux de charrettes de différentes dimensions
- Un vieux tuyau en tôle
- Une colonne pour moulin de quatre chevaux en fonte
- Trois bouts d’engrenages pour rouets de machine de quatre chevaux
- Cinq vieilles boites pour roues de charrettes
- Vingt kilogs de vieux cuivre
- Trois barres de fer à angles de cinq mètres sept cercles pour roues de charrettes ayant déjà servi
- Une feuille de vieux cuivre de deux mètres de longueur sur un mètre de largeur
- Une vieille machine à percer
- Cinq vieilles roues de charrettes
- Quatre assises de paliers en fonte
- Un palier en fonte
- Deux vieilles chapelles en très mauvais état
- Quatre bouts d’engrenages pour rouets de machines à quatre chevaux
- Douze morceaux de vieilles tôles sans usage
- Dans un bâtiment en pierre couvert en paille à l’Est de l’usine, direction Nord-Sud et servant de forge
- Quinze filières dont cinq en très mauvais état
- Trois râpes en très mauvais état
- Quatre limes plates à main en mauvais état
- Une lime carrée en mauvais état
- Trois limes queues de rat en mauvais état
- Trois limes demi rondes en mauvais état
- Six fers à souder dont deux en mauvais état
- Quatre boutroles en mauvais état
- Sept chasse-rivets en mauvais état
- Trois matoirs
- Deux niveaux en très mauvais état
- Un pointeau
- Un ciseau à froid
- Deux bedanes
- Un étau d’horloger
- Six forés
- Une vieille monture de scie à métaux
- Un fil à plomb
- Un demi pieds à coulisse
- Deux boutroles pour générateurs
- Trois boulons sans écrou
- Huit vieux boulons avec écrou
- Trois vieux écrous
- Vingt huit tarots de différentes dimensions dont douze en mauvais état
- (…)
- Dans une petite maison en pierre couverte de paille, direction Est Ouest, et composée de trois pièces
- Dans la première chambre à l’ouest
- Vingt cinq vieilles boites à essieux à charrettes
- Treize essieux dont deux avec leurs boites
- Cent six barres de grille pour le fourneau du générateur
- Quatre tuyaux en cuivre de quatre vint de quatre mètres chaque
- Un vieux tuyau de six de quatre mètres
- Dix tubes pour générateurs en fer battu
- Onze roues neuves pour charrettes
- Une balance à bascule pouvant peser cinq cents kilogs en mauvais état
- Trois kilogs de vieux cuivre environ
- Dans la chambre du milieu, il n’a été rien trouvé
- Dans la chambre Ouest, il n’a non plus été rien trouvé
- Dans un hangar situé entre l’hôpital et le parc à bœufs, bâti en pierre couvert en paille et servant de hangar à charpentier
- Dix vieilles miches
- Une pleine
- Une vieille
- Un compas
- Deux vieilles râpes
- Une équerre en bois
- (…)
- Trois vieux établis de charpentier en bois
- Une vieille boîte d’essieux de charrette
- Une charrette montée en réparation
- Deux charrettes en construction
- Huit pièces de bois dur de quatre mètres chaque
- Trente demi-madriers de sapin
- Deux échelles toutes neuves
- (…)
- Dans le même magasin en pierre que le magasin à riz, mais dans un corps de bâtiment absolument séparé, et servant de magasin d’approvisionnement
- Une vieille barrique contenant quarante-deux fers de pioches neufs
- Trente-quatre pioches vieilles dont vingt-cinq emmanchées
- Une feuille de cuivre entamée pesant cent-dix-sept kilogrammes
- Une feuille de tôle galvanisée de deux mètres de longueur sur un mètre de largeur
- Une feuille de tôle non galvanisée de deux mètres de longueur sur un mètre de largeur
- (…)
- Six poutres caïornes en bois
- (…)
- Quatre kilogrammes de sel ammoniaque
- Une poulie de régulateur
- Deux vieux fanaux sans vitres
- (…)
- Un vieux robinet pour machine anglaise
- Dix kilogs de chanvre
- Un cercle pour emmancher le piston de la machine de 12 chevaux
- Trois boîtes de suif goudronné pesant ensemble soixante kilogs
- Dix kilogs de [tresure] de cuivre
- Une dame-jeanne contenant huit litres d’essence térébenthine
- Un vieux manomètre
- (…)
- Dans un bâtiment en pierre, couvert en paille, direction Est Ouest et servant de magasin à sucre
- 2 593 balles de sucre premier jet, de 62 kilogs 500 grammes chaque ce qui forme un total de 162 062 kilos 500 gr
- 268 balles de sucre de sirop, de 62 kg 500 g nets chaque, ce qui forme un total de 16 750 kg
- 5 000 kg de sucre turbiné non séché (de premier jet) et non emballé,
- 6 278 sacs d’emballage en vacua
- Une balance à bascule pouvant peser 250 kg
- (…)
- 210 rabannes de sécherie dont 136 en mauvais état
- 12 prélaits goudronnés dont 6 hors de service
- Un appareil en bois servant à doubler les sacs
- Un petit banc en bois
- Une pelle en cuivre pour le sucre
- Une marque [AS] pour le sucre


- Dans l’usine et dans dix tables à sucre, il a été trouvé 50 625 kg de sucre de premier jet non turbiné, et 13 125 kg de sucre de sirop également non turbiné. Ces deux chiffres sont approximatifs parce qu’il a été impossible de peser le sucre


- Dans une maison en torchis, couverte en paille, direction Est Ouest et à un kilomètre environ de l’usine, servant de magasin à vanille
- Une malle en fer blanc marquée AR, 37 kg 500g de vanille préparée
- 2nde malle : 37 kg vanille préparée
- 3ème malle : 32 kg 200 g vanille préparée
- 4ème malle : 44 kg 200 g vanille préparée
- 5ème malle : 43 kg 200g vanille préparée
- 6ème malle : 22 kg 500 g vanille préparée
- Une malle en fer blanc marquée AR avec 15 kg de vanille inférieure
- Dix malles en fer blanc pour serrer la vanille
- Soixante couvertures de laine pour sécher la vanille
- Neuf arrosoirs en mauvais état
- Sept pioches
- Quatre barres à mine
- Sept haches
- Une pelle de terrassement
- Trois mauvaises cuves en fer blanc
- Trente-quatre étagères pour sécher la vanille
- Une grande table en bois de [saxe]
- Un banc en bois de pays
- Dans la cour, dix mètres cubes de bois de différentes dimensions pour constructions
- Dans la maison de l’employé, il n’a été rien trouvé
- Dans la cour derrière l’usine, il a été trouvé un générateur à bouilleurs de 25 chevaux

Suit une description des papiers trouvés dans le bureau

 

 

Provenance

Description

Dates

1

1

 

42 lettres de M. Desbetz de La Réunion

 

2

1

Trésor

Reçu de 400 F pour impôt foncier de 1873

17/7/1873

2

2

Trésor

Reçu de 1550 F pour impôt foncier de 1872 et impôt personnel de 1873

9/10/1873

2

3

Trésor

Reçu de 60 F pour patente de 1873

 

2

4

Trésor

Reçu de 341 F 85 c pour frais hôpitaux

27/12/1873

2

5

Trésor

Reçu de 483 F 70 c  pour frais d’hôpitaux et de médicaments de 1873 et 1874

19/9/1874

2

6

Trésor

364 F96 c pour impôt foncier de 1875 et 1876

3/6/1876

2

7

Trésor

1735 F pour impôt personnel et foncier de 1876

16/8/1876

2

8

Trésor

 

 

2

9

 

 

 

2

10

 

 

 

2

12

 

 

 

2

13

 

 

 

2

14

 

 

 

2

15

 

 

 

2

16

 

 

 

2

17

 

 

 

2

18

 

 

 

2

19

 

 

 

2

20

 

 

 

2

21

 

 

 

2

22

 

 

 

2

23

 

 

 

2

24

 

 

 

2

25

 

 

 

2

26

 

 

 

2

27

 

 

 

2

28

 

 

 

2

29

 

 

 

2

30

 

 

 

2

31

 

 

 

2

32

 

 

 

2

33

 

 

 

2

34

 

 

 

2

35

 

 

 

2

36

 

 

 

2

37

 

 

 

2

38

 

 

 

2

39

 

 

 

2

40

 

 

 

2

41

Trésor

Reçu de 18 F pour livrets et contrats

21/2/1880

 

 

 

 

 

3

1

 

 

 

3

2

 

 

 

3

3

 

 

 

3

4

 

 

 

3

5

 

 

 

3

6

 

 

 

3

7

 

 

 

3

8

 

 

 

3

9

 

 

 

3

10

 

 

 

3

11

 

 

 

3

12

 

 

 

3

13

 

 

 

3

14

 

 

 

 

 

 

 

 

4

1

Cail et cpie

Lettre

21/9/1878

4

2

 

Note d’expédition

 

4

3

 

 

 

4

4

 

 

 

4

5

 

 

 

4

6

 

 

 

4

7

 

 

 

4

8

 

 

 

4

9

 

 

 

4

10

 

 

 

4

11

 

 

 

4

12

 

 

 

4

13

 

 

 

4

14

 

 

 

4

15

 

 

 

4

16

 

 

 

 

 

 

 

 

5

1

 

Acte de vente de Soulou par Benjamin Bédier fils à JB Aguier et Féréol Adam de Villiers pour 500 000 F payables en 10 fois

31/1/1862

 

2

 

 

 

 

3

 

 

 

 

4

 

 

 

 

5

 

 

 

 

6

 

 

 

 

7

 

 

 

 

8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





 

Livrets des engagés
Il existe 232 engagés dont onze marrons et seize femmes mariées à des engagés de Soulou et ne travaillant pas pour l’établissement

 

Noms

Date de fin d’engagement

1

Namoukoua 1er

28 sept 1882

2

Namoutara

18 août 1882

3

Nassi Bou Petit

19 déc 1882

4

Nassi Bou Anjouan

4 mai 1882

5

Nassi Bou 1er

8 juin 1882

6

Moutanariva

18 août 1882

7

Moutandzy

12 août 1882

8

Moussa Makouely

15 juin 1882

9

Moussaba

29 juillet 1882

10

Mouroala

15 juin 1882

11

Moniga

19 sept 1882

12

Mougounda

18 août 1882

13

Mouchinda

15 déc 1883

14

Mouro Any

18 août 1882




 


Animaux : 132 bœufs à Soulou

 

 



Bâtiments du domaine sucrier de SOULOU en 1880

1 - Une usine bâtie en pierre mi partie couverte en tuiles, l’autre en paille, comprenant trois corps de bâtiments et mesurant quarante six mètres cinquante centimètres de longueur sur vingt-huit mètres cinquante centimètres de largeur

2 - Un bâtiment en pierre, couverte en paille servant de forge, n’ayant qu’un seul compartiment et mesurant neuf mètres quatre-vingt centimètres de longueur sur sept mètres de largeur

3 - Un petit bâtiment en pierre, couvert en tôle servant de fonderie, mesurant cinq mètres de longueur sur quatre mètres quatre-vingt centimètres de largeur

4 – un bâtiment en pierre, couvert en paille, comprenant trois compartiments, servant d’écuries mesurant vingt et un mètres vingt cinq centimètres de longueur sur six mètres vingt-cinq centimètres de largeur

5 – un bâtiment bâti en pierre, couvert en paille, n’ayant qu’un seul compartiment, servant de magasin à sucre et de magasin, mesurant vingt neuf mètres vingt centimètres de longueur, sur sept mètres cinquante centimètres de largeur

6 – un bâtiment en pierre couvert en paille comprenant deux compartiments complètement séparés, servant de magasin à riz et de magasin d’approvisionnement mesurant seize mètres quatre-vingt-sept centimètres de longueur sur sept mètres cinquante cinq centimètres de largeur

7 – un bâtiment en pierre couvert en paille comprenant un seul compartiment, servant d’hôpital et mesurant quinze mètres soixante dix centimètres de longueur sur sept mètres de largeur

8 – un hangar avec piliers en maçonnerie couvert en paille et servant de hangar à charpentier mesurant treize mètres quarante centimètres de longueur sur sept mètres de largeur

9 – un parc à bœufs en maçonnerie, non couvert et divisé en deux compartiments mesurant l’un vingt huit mètres cinquante de longueur sur dix-sept mètres quatre-vingt centimètres de largeur, l’autre vingt-sept mètres quatre-vingt de longueur sur dix-sept mètres quatre-vingt centimètres de largeur

10 – une maison d’employé en pierre divisée en trois pièces couverte en paille, mesurant dix mètres quatre-vingt centimètres de longueur sur huit mètres vingt centimètres de largeur

11 – une maison d’employé en pierre couverte en paille, divisée en deux pièces, mesurant dix mètres soixante-dix centimètres de longueur sur cinq mètres soixante-cinq centimètres de largeur

12 – Une maison d’employé en pierre couverte en paille divisée en deux pièces, mesurant dix mètres quatre-vingt centimètres de longueur et cinq mètres quatre-vingt centimètres de largeur

13 – une maison d’employé en pierre couverte de paille , comprenant trois pièces, mesurant quinze mètres de longueur sur huit mètres soixante centimètres de largeur

14 – une cuisine bâtie en pierre couverte en paille dépendant de la maison décrite sous le n° onze, mesurant quatre mètres quatre-vingt-dix centimètres de longueur, sur deux mètres cinquante centimètres de largeur

15 – un hangar à paille, couvert en paille, mesurant quarante-sept mètres de longueur sur cinq mètres de largeur

16 – un grand hangar à bagasse mesurant cent-vingt-huit mètres de longueur sur huit mètres de largeur

17 – un petit hangar à bagasse couvert en paille mesurant soixante-dix-huit mètres de longueur, sur cinq mètres cinquante centimètres de largeur

18 – un four à chaux en pierre mesurant quatre mètres trente centimètres au carré, et de quatre mètres cinquante de hauteur

19 – deux cheminées d’usine en pierre mesurant environ dix-huit mètres de hauteur

20 – une cheminée d’usine en pierre en construction

21 – une maison de maître, à un étage, en pierre, couverte en bardeaux, comprenant cinq pièces au rez-de-chaussée et deux pièces au premier étage, mesurant dix-huit mètres de longueur sur onze mètres de largeur

22 – dépendances de la maison de maître, en pierre couvertes en paille, comprenant cinq pièces, mesurant dix-huit mètres de longueur sur quatre mètres cinquante centimètres de largeur

23 – à la vanillerie, une maison en torchis couverte en paille et mesurant sept mètres de longueur sur quatre mètres de largeur, la dite maison servant de magasin à vanille

24 – une maison d’employé en torchis couverte en paille comprenant deux pièces et mesurant sept mètres de longueur sur quatre mètres de largeur
 

Lu 924 fois Dernière modification le mercredi, 03 décembre 2014 13:58